fbpx

On entends de plus en plus parler de publicités en ligne (Facebook, Instagram, Messenger…), et pourtant elles restent quelque-choses de relativement inconnu pour la plupart des gens.

C’est quoi une publicité ?

Une publicité est une forme de communication dont l’objectif est d’inciter ceux la regardant à effectuer une action. Cela peut être aller sur un site, télécharger un PDF, acheter un produit, etc…

A partir du moment où l’emplacement publicitaire (bannière sur un site, post sponsorisé sur Facebook…) a été payé, c’est une publicité.

Pourquoi faire des publicités sur les réseaux sociaux ?

Les publicités sur réseaux sociaux permettent de toucher une quantité incroyable de personnes dans le monde (+ de 2 milliards de personnes sur Facebook), et ce de façon extrêmement ciblé !

Par exemple, sur Facebook, je peux cibler les femmes de 20 à 40 ans en France qui ont exprimées un intérêt pour le barbecue ET les ballets de danse classique, ce qui représente environ 340 000 personnes.

Si je vends des accessoires de barbecue en forme de danseuse classique (pourquoi pas ?), voilà ma cible idéale ! Et c’est là tout l’intérêt des « social media ads ». Elles permettent d’envoyer un message spécifique à des personnes précises, qu’on ne pourrait pas atteindre autrement.

La télévision et les journaux permettent de diffuser à des millions de personnes, mais combien dans le lot seront vraiment intéressées ? Au final, on se retrouve à payer pour pas grand chose.

Là, on paye uniquement quand quelqu’un voit notre publicité. Si on a bien fait notre travail de recherche, on ne diffuse uniquement à des personnes censées être potentiellement intéressées par notre produit. Et forcément, pour le même nombre de personnes touchées, ça coûte moins cher que de la publicité dans un magazine ou à la TV.

Quand est-ce qu’on utilise des pubs ?

La première chose à vérifier avant de lancer des publicités, c’est son concept. Il est 100x plus facile de lancer des publicités avec un concept prouvé pour faire des publicités qu’en partant de 0.

Les publicités vont, d’une manière générale, amplifier ce qui existe déjà.

  • Si on a une activité qui fonctionne: Elle fonctionnera mieux, car + de personnes auront accès à vos produits/services.
  • Si on a une activité qui ne fonctionne pas du tout: Elle ne fonctionnera toujours pas. Si toutes les personnes avec qui vous avez parlé vous ont dit que votre produit ou service ne les intéressaient pas, elles ne seront pas plus intéréssées sur Facebook.
  • Si on a un petit problème à petite échelle: On obtiendra un gros problème à grosse échelle. Par exemple, un site avec une interface difficile à utiliser, qui fait perdre UN PEU de temps à petite échelle fera perdre ÉNORMÉMENT de temps à grande échelle.

Il faut donc être prêt avant de lancer des publicités. Je recommande vivement de tester son concept de façon « organique » (c’est à dire, en contactant les gens directement, sans payer) pour avoir des premiers retours.

Encore une fois, les publicités ne font qu’amplifier ce qui existe déjà. 0 multiplié par 100 fera toujours 0.

« Un petit problème à petite échelle deviendra un gros problème à grande échelle »

Bon, pour le concept, ok, mais combien je dois dépenser pour faire une pub ?

C’est une question qui revient régulièrement parmi mes élèves. Combien faut-il mettre dans une pub ?

Il n’y a pas de « bonne réponse » à cette question.

Il ne faut mettre que ce qu’on peut se permettre de dépenser sans retour sur investissement (car oui, parfois, les publicités ne fonctionnent pas).

Il faut mettre un budget avec lequel on est à l’aise, à la fois pour la dépense, mais aussi pour l’analyse. Forcément, plus de budget = plus de résultats, donc il faut être capable d’analyser tout ça pour voir si une publicité fonctionne mieux qu’une autre.

Je recommande néanmoins d’éviter de mettre moins 50€ par jour, car les données mettent du temps à arriver, et l’algorithme n’aura pas le temps de faire son travail correctement.

Et justement, en parlant de données, voici la 3eme condition pour pouvoir lancer des publicités: Pouvoir suivre les résultats.

Lancer une publicité sans avoir installé un outil de suivi (comme le Pixel Facebook) reviendrait à essayer de réparer une voiture sans ouvrir le capot. On voit que ça ne fonctionne pas ou que ça pourrait être mieux, mais impossible de savoir quel est le problème. Peut-être que ça fonctionne presque, mais que ça coince à un endroit spécifique, on a aucun moyen de le savoir.

Vous souhaitez développer votre site eCommerce grâce à des publicités ciblées ? Regardez cette étude de cas.

Si elle vous est utile, vous pourrez ensuite réserver une session stratégie, et nous verrons si nous pouvons travailler ensemble.